La médiation

Les conflits font partie de notre vie quotidienne et nous y faisons face habituellement en trouvant des réponses appropriées.
Parfois, nous n’arrivons pas à trouver d’issue et le conflit s’amplifie sans qu’aucune issue n’apparaisse possible.
La négociation permet parfois de trouver une solution, mais quelquefois même en négociant en face à face, le conflit demeure, chacun restant bloqué sur des positions inconciliables.

La médiation est une occasion de retrouver un dialogue interrompu ou qui semble impossible.

Le fait de recourir à l’aide d’un tiers neutre et impartial qui n’a aucun intérêt particulier à telle ou telle solution, dans le respect strict de la confidentialité, permet aux protagonistes d’un conflit, plus d’une fois sur deux, de comprendre les malentendus qui ont jalonné leurs relations, d’évaluer leurs besoins et intérêts essentiels et de trouver une solution qui permette à chacun de sortir gagnant.

Les techniques de communication auxquelles ont été formés les médiateurs leur permettent une aide réelle à la reprise du dialogue entre adversaires qui parfois ne se parlaient plus depuis des mois, voire des années.

La capacité des protagonistes à savoir ce qu’ils veulent vraiment et ce qui est possible permet, une fois les nœuds de l’incompréhension dénoués, de chercher des issues auxquelles, souvent, personne n’avait songé auparavant.

Le médiateur n’est pas un magicien mais la médiation a parfois quelque chose d’un peu magique et l’apaisement qu’elle apporte aux participants qui se sentent enfin entendus et reconnus permet en tout état de cause une  modification des données du conflit, même lorsqu’un accord n’est pas trouvé. 

La médiation peut intervenir en dehors de tout procès, de façon conventionnelle, soit parce que les parties s’entendent sur le principe, soit parce que le contrat l’exige avant toute procédure.
Elle peut aussi intervenir en cours de procès, elle est alors dite judiciaire, car le juge rend une ordonnance en fixant le cadre (délais, consignation du prix).
Quelle qu’en soit l’origine, elle repose sur la liberté des protagonistes d’y adhérer et ne peut fonctionner qu’avec leur accord et leur volonté.

Aller en médiation c’est vouloir sortir du conflit, accepter d’écouter ce que l’autre a à dire, chercher des solutions qui ne soient pas nécessairement celles qu’on avait envisagées à l’origine (cf page témoignages).

On croit souvent que c’est l’autre qui ne veut rien entendre : accepter l’idée que le conflit ne vit que parce que personne ne s’entend est un premier pas essentiel !
S’écouter pour s’entendre, comprendre pour trouver des solutions, c’est sortir de l’idée que c’est simple et qu’on a raison, ne plus rechercher à affirmer ses droits mais accepter que l’autre puisse avoir sa place et trouver celle qui sera acceptable pour tous.

Le médiateur est là pour vous y aider.

marianne lassner médiateur.

Comments are closed.